Interviews

Voici différentes interviews sur la série lors de rencontres et d'invitations télévisées ou radiophoniques de Roy Thinnes. La traduction française est de mes soins. Un lien renvoie sur le document original.

Lynn Elber
Richard Shull
Pourquoi pas une soucoupe volante ?

Ceci est la traduction d'un article paru dans une revue dont j'ignore le nom, n'ayant qu'une copie de la page.

Par Richard K. SHULL

Pourquoi pas une soucoupe volante ?
Roy est curieux, pas convaincu.

Par Richard K. Shull
Rédacteur de presse spécialisée

Hollywood - La comédie à la télévision et la réalité semblent être en conflit dans l'esprit de Roy Thinnes, star de la série Les Envahisseurs sur ABC et Channel 34 mardi soir.

À la télévision, Thinnes incarne un homme qui rôde dans la pénombre, livrant bataille à des personnages venus de l'espace qui aspirent à conquérir la société humaine.
Dans la vie réelle, Thinnes vit aussi dans une zone crépusculaire. Il considère que les nouveaux bulletins de la Commission nationale d'enquête sur les phénomènes aériens doivent être lus.

Il est maintenant plongé dans le livre d'un type qui a fait un voyage sur Vénus avec une soucoupe pleine de types. Et il a un enregistrement produit par un ex-pilote de l'Air Force qui a passé un certain temps dans une caverne dans l'Arctique avec des personnages qui respirent le feu, qui ne sont pas de notre monde et qui sont en train d'arriver.

MÊME AVANT de s'asseoir, la conversation s'est tournée vers les soucoupes volantes, à la fois sur les 'plasmas gazeux' de l'Air Force et sur les modèles fictifs de son émission de télévision.

Est-ce que Thinnes pense qu'il y a des soucoupes volantes ?


ROY THINNES

« Je crains qu'on nous envoie des visiteurs pour vérifier que nous ne sommes pas des êtres nuisibles », a-t-il dit.

Pour étayer cette pensée, il a sorti son dernier exemplaire du NICAP Reporter et a fait référence à un court article d'actualité. « Un nouveau règlement de l'armée de l'air modifie sa position sur les enquêtes et les recherches sur les soucoupes volantes », a déclaré M. Thinnes, avec un haussement de sourcil.

Il a mentionné l'observation d'une soucoupe au-dessus de l'Université du Colorado le lendemain soir où cette école avait été retenue par le Centre de Recherche du Congrès pour un projet de recherche sur les phénomènes aériens.
Du côté sinistre, il a parlé d'un lieutenant-colonel de l'armée de l'air à la retraite qui donnait une conférence en Californie du Sud « jusqu'à ce que le FBI lui dise de la fermer ».
D'après Thinnes, l'ex-officier avait été en service spécial avec un escadron qui traquait les OVNI dans le ciel. « Ils ont eu trois contacts avec des soucoupes pendant leurs services », raconte Thinnes, « et pendant un contact, leurs radios ont capté une voix venant de la soucoupe parlant d'entités en transit, ce genre de choses. »

Alors que le plateau de rôti de bœuf, de jambon et de fromage suisse disparaissait et que les bières étaient réapprovisionnées, M. Thinnes a déclaré : « Les gens portent un jugement lorsqu'ils me voient sortir un exemplaire du NICAP Reporter de mes bagages. Ils ont l'air léthargiques et on peut les voir en train de se dire : 'Quel genre de dingue est-ce là ?' ».

Cela semblait le moment idéal pour demander à Thinnes s'il se considère comme une sorte de dingue.

« Je préfère rester parmi les curieux prudents », répondit-il. « Le NICAP reste du côté de la prudence, disant que les OVNI ne sont pas que des objets volants non identifiés, et veut savoir ce que l'Air Force en pense. »

Thinnes dit qu'il garde l'esprit ouvert sur tout ce qu'on dit au sujet des soucoupes. Cette attitude remonte à l'époque où il était au lycée « quand les inévitables questions sur Dieu et sa nature se sont posées. »

Il a dit : « Je viens d'une famille religieuse et j'étais perplexe devant la diversité des sectes religieuses. Dans mes recherches, allant au-delà de Darwin, échappant au dogme de la Bible, j'ai regardé les choses sur les plans spirituel et psychique. Dans les années qui ont suivi, j'ai réalisé qu'il y avait autant de possibilités dans le spiritisme ou les phénomènes psychiques que dans la Bible. »

« J'essaie de garder l'esprit ouvert et d'accorder du crédit à toutes les théories », a-t-il dit.

Une chose à propos du déjeuner avec Roy Thinnes. Ce n'est pas ennuyeux.