Bandes dessinées

Contexte

Dans les années 67-68, sont sorties 5 bandes dessinées aux Etats-Unis. Ces histoires très simplettes profitaient au maximum de l'impact de la série télévisée en mettant l'accent sur le côté angoissant de la trame de l'histoire.
Les scénarios sont assez pauvres, sans bases scientifiques réelles : dans The Moon tilter les envahisseurs rapprochent la Lune de la Terre pour provoquer des raz-de-marée qui ne durent que le temps de l'épisode, soit 24 heures, chapeau ! Dans The Vanishing Mountain, une fusée spatiale explose avec 2 tonnes (seulement) de carburant à 20 mètres de savants qui n'ont pas la moindre égratignure, seulement une grosse frayeur. Bref, de petites historiettes bien axées sur le héros solitaire qui devine tout : David Vincent.

Les scénarios ne se limitent pas aux seuls ingrédients de la série mais inventent de nouveaux vaisseaux spatiaux, de nouvelles technologies, etc. à part The Vanishing Mountain qui rappelle les origines de la première rencontre décrite dans Beachhead (Première preuve).

On y voit en effet la soucoupe volante telle qu'elle est décrite dans les épisodes de la série.


Notez toutefois que, dans The Doomsday window, les envahisseurs arrivent avec une fenêtre spatiale, prélude aux passages inter-dimensionnels et autres transporteurs développés depuis au cinéma et dans certains jeux vidéos.

l est dommage que cette idée n'ait pas eu plus de développement à l'époque, Star Trek aurait du inventer autre chose que le téléporteur et Stargate SG1 n'aurait peut-être pas existé car c'est exactement l'idée de base !

Mais tout se termine toujours par la destruction totale de toute preuve et la disparition de tout envahisseur, laissant ainsi chacun dans l'expectative ...

Dan Spiegle

Ces bédés étaient dessinées par Dan Spiegle, un remarquable dessinateur américain né le 12 Décembre 1920 à Cosmopolis dans l’état de Washington. Dès sa démobilisation de la marine en 1946, il s’inscrit au Chouinar Art Institute de Los Angeles.

En 1949, il rencontre l’acteur Billy Boyd interprète du très populaire cow-boy Hopalong Cassidy qui cherche un artiste pour illustrer ses aventures. Spiegle obtient le job et va dessiner les strips de 1949 à 1955.

Il créé ensuite une bande de pirates Penn and Chris mais sans succès.


Dan Spiegle

Dan Spiegle

En 1956, il entame une longue et fructueuse collaboration avec la Western Publishing Company. Il produit surtout de nombreuses séries inspirées de films ou séries TV réalistes.

C'est à cette époque qu'il dessine les aventures des Envahisseurs. Il collabore aussi avec Disney, Hanna barbera, DC Comics, Marvel Comics Group, Eclipse Comics, Dark Horse Comic (Indiana Jones).

Dessinateur très demandé, on trouve ses œuvres jusqu'en 2001.

Dan Spiegle est décédé le 28 Janvier 2017.

La revue HOP! (Revue d'information et d'études sur la B.D.) lui consacra un volumineux dossier dans son N° 105 de Mars 2005 composé d'une interview de Marc-André et d'un essai de bibliographie française par Marc-André et Louis Cance.


Dan Spiegle par lui-même

HOP! N° 105 - Mars 2005

GOLD KEY

Ces comics sont parus dans les revues éditées chez Gold Key, sous les titres :

  • The vanishing mountain (1967),
  • The orbit of doom (1967),
  • The moon tilters (1968),
  • The doomsday window (Octobre 1968),
  • Rendez-vous at Grizzly Mesa (Octobre 1968).


Les deux dernières aventures étant diffusées dans la même revue.


The vanishing mountainThe orbit of doomThe moon tiltersThe doomsday window
Rendez-vous at Grizzly Mesa

Ces ouvrages étaient fournis sous blister (enveloppé dans une pochette plastique rigide) dont voici les reproductions. De telles éditions en bon état valent très chères.
Invaders #1
Gold Key, 10/67
0754245001
Invaders #2
Gold Key, 1/68
0625662020
Invaders #1
Gold Key, 6/68
0914339010
Invaders #1
Gold Key, 10/68
0754331006

Edition mexicaine (en langue espagnole)

Domingos Alegres :

  • La montaña fantasma - n° 784 - 6 Avril 1969 (The vanishing mountain),
  • Ventana al infinito - n° 834 - 22 Mars 1970 (The doomsday window),
  • Emboscada en la meseta - n° 834 - 22 Mars 1970 (Rendez-vous at grizzly mesa),
  • Los espias del más allá - n° 800 - (The orbit of doom),
  • ¡Los saboteadores de la luna! - n° 816 - 1969 (The moon tilters).
    La montaña fantasmaVentana al infinito
    Emboscada en la meseta
    Los espia del más allá¡Los saboteadores de la luna!!

    Edition argentine

    Ebal :

    • A janela dimensional - n° 96 - 1969 (The doomsday window),
    • A orbita do destino - n° 98 - 1969 (The orbit of doom).
    A orbita do destinoA janela dimensional

    Une publication complètement différente, Editorial Abril, proposa une bande dessinée appelée La maldición de Afrodita, en 1976. Ce petit fascicule de 124 pages,imprimé en noir et blanc, relate les aventures d'un David Vincent bien loin des normes de la série.

    La maldición de Afrodita

    Edition française

    Ces bédés ont été traduites en français et sont parues notamment chez Sagédition dans les revues Rintintin & Rusty, Vedettes TV, et compilées dans Collection TV, sous les titres :

    • Rintintin n°2 - Numéro géant - 1970 :
      • L'étrange fenêtre (The doomsday window).

    • Rintintin Poster n°4 - Mensuel - 1978 :
      • L'étrange fenêtre (The doomsday window).

    • Rintintin n°5 - Numéro géant - 1970 :
      • Les travaux du Dr. Gunther (The Orbit of doom).

    • Vedettes TV n°4 de Février 1970 :
      • Alerte au Plateau du Grizzly (Rendez-vous at Grizzly Mesa).

    • Vedettes TV n°18 de Février 1971 :
      • Le régulateur lunaire (The moon tilters).

    • Collection TV du deuxième trimestre 1975 titrée "LES ENVAHISSEURS" :
      • Alerte au Plateau du Grizzly (Rendez-vous at Grizzly Mesa),
      • La Montagne disparue (The vanishing mountain),
      • Les travaux du Dr. Gunther (The Orbit of doom).
    Rintintin n°2Rintintin Poster n°4Rintintin n°5
    L'étrange fenêtreL'étrange fenêtreLes travaux du Dr. Gunther

    Vedettes TV n° 4Vedettes TV n° 18

    Collection TV

    Alerte au plateau du GrizzlyLe régulateur lunaire

    Alerte au Plateau du Grizzly,
    La Montagne disparue,
    Les travaux du Dr. Gunther

    Toutes ces bandes dessinées françaises ont fait l'objet de retouches graphiques, comme par exemple refaire une bulle pour loger un texte plus long que l'original ou changer les onomatopées. Mais les couleurs ne sont pas toujours respectées, les revues alternent page en couleurs et page en noir et blanc (l'imprimerie avait encore du chemin à faire), les retouches graphiques donnent parfois dans le ridicule, en témoigne l'exemple ci-dessous :

    Version originale
    Version française
    David est touché au bras, sa main est sous le mot KRAK, derrière la jambe de son adversaire.David est touché au bras, lequel est devenu sa jambe ! Son adversaire est devenu cul-de-jatte !